Lundi 19 décembre au soir

Friday, 30 December, 2005 at 9:28 Leave a comment

Après avoir mis à jour mon journal de bord, on examine la fin de journée. Le temps nous est compté, et la plage va donc passer à l’as pour mon déplaisir. Mais tant pis.

 

On court donc avec Lou faire des courses pour tenir jusqu’à la fin de semaine pendant que Papa nous prévoit un dîner omelette.

 

La nuit est tombée, le frigo plein et nos ventres aussi, nous voilà partis pour Saint-Joseph et les nuits du Piton.

Ici chaque point musique pour quelque occasion que ce soit propose un materiel de très bonne qualité, scène avec cadre pour lumière, régi son… Ils sont équipés !

 

Notre soirée se passe sur un stade qui sonne sur la mer. On entend la musique de très loin. Heureusement, il y a quand même du monde par rapport à notre précédente sortie.

 

Le groupe ne m’emballe pas vraiment et le vent venant de la mer nous rafraîchi sensiblement. Papa est parti prendre quelques prises de vue.

Le groupe s’en va pour laisser la place au suivant. Il presque 10h, la musique est forte et de nombreuses familles avec jeunes enfants sont encore là. C’est une autre culture.

Sur scène tout se dit en créole et je ne comprend vraiment pas grand chose. Tout est également chanté en créole.

J’ai l’impression d’être en vacances à l’étranger. Tant mieux. Mais ici on appelle ça la France. Tout le monde parle de la Métropole pour la France à quelques 1100 kilomètres pour éviter de faire allusion à la colonisation passée. Un journaliste disait hier dans le journal que tout ceci était complètement ridicule. Apparemment, aux Antilles françaises on dit « la France » sans que cela soit un problème. Enfin bon, le débat est vif et cela fait partie de la façon dont les Réunionnais construisent leur identité.

 

Sur le stade, le second groupe, révélation 2005 de Moloya (sorte de musique typiquement d’ici). Il paraîtrait qu’à l’habitude ces révélations sont des valeurs sûres.

Ce soir-là on a vite été ennuyé. Cinq à six jeunes hommes en paréo, torses nus font les cœurs et les percussions locales, pendant que le leader du groupe, habillé de même mais avec une certaine corpulence se secoue dans tous les sens en chantant.

Bon, au-delà de l’apparence risible du groupe, la musique ne nous a pas du tout convaincue sachant que le réglage des basses était horrible pour les oreilles. J’en suis ressortie comme si j’avais passé la soirée entière devant les enceintes au premier rang… je ne sais pas si c’est culturel, mais apparemment pas autant que ça, mais la musique était à un volume vraiment trop fort. On est donc partis, crevés.

Advertisements

Entry filed under: Ile de la Réunion.

Samedi 17 décembre 2005 Lundi 19 décembre 2005

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Calendar

December 2005
M T W T F S S
    Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Most Recent Posts


%d bloggers like this: